Modèle du vieillissement en santé

En 2007, les partenaires ont choisi comme premier thème prioritaire de travail le vieillissement de la population. Depuis de nombreuses années, des expérimentations sont menées en faveur des personnes vieillissantes et en situation de dépendance. Ces actions sont souvent partielles car elles peinent à résoudre les quatre enjeux du vieillissement en santé :

  • rompre l’isolement relationnel et social
  • intégrer la personne dépendante dans son environnement territorial immédiat
  • coordonner une prise en charge trop fragmentée, source de multiples ruptures dans le parcours de vie
  • permettre la participation des personnes dépendantes à la conception et à la mise en oeuvre des actions innovantes qui les concernent directement.

L’EPSP a considéré que c’est en prenant en compte, ensemble, ces quatre enjeux que des actions novatrices pouvaient véritablement répondre aux attentes et aux besoins des séniors. L’EPSP a ainsi élaboré un modèle de vieillissement en santé qui sert de référence aux projets qu’il développe. Ce modèle repose sur quatre principes :

  • développer le capital social et relationnel de la personne dépendante
  • privilégier les actions sur des territoires de proximité
  • innover au regard du parcours de vie
  • mettre en place une gouvernance favorisant la participation des parties prenantes.
Le modèle peut être schématisé de la façon suivante :

 

Ce modèle met la personne au centre d’un projet global, en posant des actions pour agir sur son milieu de vie afin de valoriser la participation sociale et citoyenne de la personne âgée. Les mesures sont transversales, en s’appuyant sur un véritable dispositif de coordination intersectorielle. Les actions concernent autant le développement d’offres de services, d’environnements physiques adaptés, que de potentiel social, ou de développement et compétences individuelles. Il s’agit aussi d’une approche humaniste, le respect des valeurs humaines fondamentales étant placé comme plus grand dénominateur commun à l’ensemble des actions, et le vieillissement étant présenté comme facteur d’enrichissement.

Documentation : Article sur le modèle du vieillissement en santé de l’EPSP

Une déclinaison de ce modèle est présentée dans le plan de prévention de la perte d’autonomie proposé par l’EPSP.

  • Propositions de l’Espace Partagé de Santé Publique pour un Plan de Prévention de la Perte d’autonomie dans les Alpes-Maritimes

De nombreux programmes de prévention ont été développés pour les personnes âgées, mais ils restent trop souvent centrés sur les seuls déterminants individuels de la santé (comportements, attitudes, …). Or, les recherches scientifiques ont bien démontré qu’il importe également de prendre en compte les déterminants socio-environnementaux de la santé (environnement physique, relations sociales, revenus, …). Cette prise en compte nécessite des stratégies d’interventions intersectorielles combinant des actions de nature communautaire, politique et sociale. Il s’agit aussi de mieux dépister, prévenir et prendre en charge la fragilité des personnes à tous les stades de l’avancée en âge. Enfin, un plan d’action de la prévention de la dépendance se doit aussi de prendre en compte les gérontechnologies.

Documentation : Propositions de l’Espace Partagé de Santé Publique pour un Plan de Prévention de la Perte d’autonomie dans les Alpes-Maritimes

Pour en savoir plus, contacter : Pr Christian PRADIER, pradier.c@chu-nice.fr, 04.92.03.56.30.

  • Le parcours 4S

La conception et l’aménagement du milieu urbain ont d’importantes conséquences pour l’équité en santé car ils influent sur les comportements et la sécurité. Des quartiers où l’accès aux biens élémentaires est garanti, où la cohésion sociale est bonne, qui sont aménagés de façon à promouvoir l’exercice physique et le bien-être psychologique et qui respectent l’environnement naturel sont indispensables pour l’équité en santé. En 2011, la ville de Nice a créé un parcours de marche sécurisé dans le quartier Saint-Roch. Plusieurs services de Nice et de sa métropole ainsi que les habitants ont participé à son élaboration. L’impact de ce dispositif sur la santé des seniors a fait l’objet d’une étude réalisée par le CHU et la faculté des sports.

Documentation : Le parcours 4S

Pour en savoir plus, contacter : Direction de la santé de la ville de Nice, 04.97.13.28.43

  • C3S : Plateforme polyvalente médico-sociale d’appui aux professionnels de 1er recours

Le Centre de Soutien Santé Social (C3S ) assure un service d’appui aux professionnels de premier recours, dans une perspective de collaboration et de continuum, pour répondre aux problèmes de prise en charge globale de personnes en situation de perte d’autonomie. Créé à partir de deux réseaux de santé existants : Cronoss 06 (réseau de gérontologie) et Resop 06 (réseau soins palliatifs et douleur) et du Centre de Soutien aux Réseaux de Santé, le C3S est un dispositif intégré s’inspirant du modèle MAIA, susceptible de répondre à l’ensemble des besoins de la population et des professionnels de la Métropole Nice Côte d’Azur. Le C3S travaille en lien étroit avec le Centre Communal d’Action Sociale de Nice.

Documentation : C3S : Plateforme polyvalente médico-sociale d’appui aux professionnels de 1er recours

Pour en savoir plus, contacter : M. Mohammed GUENNOUN, m.guennoun@plateforme-c3s.org, 04.92.00.02.03

  • Institut Claude Pompidou

Dès l’origine, l’établissement a été pensé en s’inspirant des recommandations de l’EPSP pour un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) du futur. Trois principes s’en dégageaient : préserver le lien social dans le quartier et lutter contre l’isolement de la population vieillissante ;  organiser les parcours de prévention et de soin de celle-ci et, enfin, encourager les innovations en termes d’hébergement au domicile ou en EHPAD dans une perspective d’écologie environnementale globale.

Documentation : Interview du Docteur Jean ROCHON

Pour en savoir plus, contacter : Mme Aurélie AUREGLIA, a.aureglia@actimut.fr, 04.83.32.25.64

  • Référentiel pour une prise en charge respectueuse des personnes âgées

Dans le cadre de la création d’un Espace Partagé de Santé Publique, les réunions des différents participants (Association Alzheimer Côte d’Azur, Association CODERPA, CHU de Nice, CH Grasse, CODES, Conseil Général des Alpes-Maritimes, CCAS, Maisons de retraite publiques et privées, SIAS-CLIC, SSIAD, Services d’accompagnement à domicile) ont fait émerger un besoin particulier du département des Alpes-Maritimes dans le domaine du « vieillissement ». Il s’agit, plus précisément, de collaborer sur la thématique du « Bien Vieillir ». Le groupe « Référentiel des Connaissances et Compétences en Gérontologie » s’est réuni pour la première fois le 7 janvier 2008. L’objectif de ce groupe était de créer un référentiel des connaissances et compétences de base à avoir en gérontologie. D’emblée, les participants ont souhaité élaborer un référentiel spécifique, basé sur le développement des capacités à respecter la personne âgée. Le référentiel devait être commun à l’ensemble des intervenants en gérontologie (socle minimal de base que chaque intervenant, quel qu’il soit, doit posséder).

Documentation : Référentiel pour une prise en charge respectueuse des personnes agées dans les Alpes- Maritimes,

Cartographie des Agents formés dans les Alpes-Maritimes

Pour en savoir plus, contacter : Mme Joëlle BOTTERO, CCAS de Nice, joelle.bottero@ccas-nice.fr, 04.93.13.52.55

  • Innover pour un EHPAD du futur

Un groupe de travail a été constitué en 2009 par quelques acteurs leaders (CCAS de Nice, APMESS 06, CODERPA 06, Mutualité Française PACA, Conseil Général 06, CHU de Nice) sur le thème «Imaginons l’EHPAD innovant ». Quelques discussions ont abouti à identifier huit thèmes ouverts aux débats et à la discussion via un forum Internet. Puis, un colloque regroupant l’ensemble des organisations et institutions concernées a permis l’élaboration de recommandations d’innovation pour les EHPAD du futur.

Documentation : Innover pour un EHPAD du futur

Pour en savoir plus, contacter : M. Gérard BRAMI, gbrami.directeur@cantavencoise.com, 04.92.12.69.00

  • Habitat innovant en gériatrie

Sont présentés, dans cette note, différents types d’établissement et modèles de prises en charge, ainsi que l’émergence de nouvelles formes d’habitat pour mieux prendre en compte les besoins (autonomie, intégration sociale, inter génération, …) des personnes avançant en âge.

Documentation : Habitat innovant en gériatrie