Territoires ruraux

Comme dans l’ensemble des pays développés, le paysage sanitaire français s’est transformé, conséquence notamment du vieillissement de la population et de l’évolution de l’environnement social et des habitudes de vie. Cette évolution s’exprime particulièrement dans les territoires ruraux (risque de désertification médicale, nécessité d’adapter les hôpitaux locaux aux besoins de la population, …). Pour les territoires ruraux, la démarche de l’EPSP s’inscrit dans les problématiques décrites dans le dossier de La Santé en action de juin 2014 : « Comment interagir avec le territoire, et notamment les équipements, l’urbanisme, le logement, les modes de transport, le dispositif sanitaire afin de servir au mieux la santé de ses habitants ? Quelles sont les conséquences de ces aménagements du territoire en termes de santé ? Et quelles réponses nouvelles envisager face aux bouleversements récents en matière géographique, démographique, sociale, économique (urbanisation, migrations vers les villes, désertification de certains départements, etc.) ? ».

Les projets :

 
  • L’évolution de l’hôpital local et le problème de la désertification médicale dans les territoires ruraux :

Documents :

Fiche Vallées Tinée – Vésubie

Cahier Vallées Tinée – Vésubie

Pour en savoir plus, contacter : Pr Christian PRADIER, pradier.c@chu-nice.fr, 04.92.03.56.30.

  • Château de la Causega :

L’un des objectifs de l’EPSP est de développer des projets intégrant la dimension santé au politique publique de développement rural ; c’est ainsi que l’EPSP apporte tout son soutien au projet du « Château de Causéga », lieu de répit pour les familles ayant un enfant atteint de maladie chronique ou d’un handicap créé dans une démarche d’économie sociale et solidaire dans la Vallée de la Roya. Pour ce projet, géré par l’association « La Maison du Bonheur », la  Mairie de Menton a mis à disposition le Château de la Causega situé dans un territoire à forte vulnérabilité sociale. Dans ce lieu, l’association proposera aux résidents à partir de 2017, 10 espaces privatifs de 2 chambres, des lieux de vie collective, des activités adaptées et des formations pour les aidants. Ce projet permettra d’améliorer l’emploi et ainsi de maintenir la population jeune sur le territoire de la vallée de la Roya.

Pour en savoir plus, contacter : Christine SCARAMOZZINO, lacausegadirection@gmail.com, 04.93.80.51.43, (http://lamaisondubonheur06.com/le-chateau-de-la-causega/)

  • Récit collectif de l’histoire de Saorge par les Anciens : Transmission & Création d’un Musée vivant.

En partant de la question  « comment redevenir sujet acteur de sa vie et de sa communauté » et de la mise en place d’un lieu de sociabilité et d’échange pour les anciens dans la commune de Saorge, les séniors ont émis le souhait de créer un musée vivant co-construit, symbole d’un parcours partagé. Ce projet a obtenu le soutien de la Fondation de France en 2015, dans le cadre de son appel à projet « Vieillir acteur et citoyen de son territoire ».

Pour en savoir plus, contacter : Mélanie CHESTA, melaniechesta@yahoo.fr.

  • RINNOVA :

Promouvoir les capacités d’innovations des territoires ruraux méditerranéens dans le domaine du développement durable par la création d’une plateforme méditerranéenne d’échanges. Ce projet a été soumis à l’appel à projet européen Interreg MED. Le projet éligible en phase 2 n’a finalement pas été retenu. A suivre…

Pour en savoir plus, contacter : Pr Christian PRADIER, pradier.c@chu-nice.fr, 04.92.03.56.30.

  • Activité Physique Adaptée dans les territoires ruraux : l’exemple de la vallée de la Roya

    Un des projets du Château de la Causéga, situé à Fontan (vallée de la Roya) est de proposer des activités physiques adaptées (APA) accessibles à tous pour favoriser l’adoption d’un mode de vie physiquement actif et créer les conditions pour une pratique principalement orientée vers la recherche du bien-être et du développement du lien social. Le Château est préssenti pour être le centre « AGITA » d’Azur Sport Santé (A2S) de la vallée de la Roya-Bévéra.

Article de presse

Pour en savoir plus, contacter : Christine SCARAMOZZINO, lacausegadirection@gmail.com, 04.93.80.51.43, Odile DIAGANA, odile.diagana@diaganasportsante.com